L'ouverture du marché néerlandais des jeux d'argent en ligne
11
07.2019

L'ouverture du marché néerlandais des jeux d'argent en ligne intéressent beaucoup d'opérateurs

Par Sophie Couard
En prévision de la libéralisation pleine et entière du marché des jeux d'argent en ligne au Pays-Bas, attendue le 1er janvier 2021, les demandes de licence sont ouvertes.

Le mardi 19 février 2019, le Sénat hollandais a voté en faveur d'une législation visant à libéraliser les jeux d'argent en ligne. A l'époque, on estimait qu'une cinquantaine d'opérateurs devraient présenter une demande officielle pour obtenir une licence. En fait, l'autorité de régulation néerlandaise Kansspelautoriteit (KSA) vient de faire savoir que 183 entreprises avaient dores et déjà déposé leur candidature. Faisons ensemble le point sur ce franc succès tout de suite.

Déjà 183 demandes de licence

Il faut bien avouer que l'ouverture du marché des jeux d'argent en ligne au Pays-Bas semble intéresser beaucoup d'opérateurs. En effet, le lundi 17 juin dernier, le régulateur local avait déjà reçu 79 demandes pour une licence. Le 20 juin, ce nombre était passé à 125 pour atteindre 183 le jour suivant. On sait notamment que plus de la moitié des entreprises (89) sont étrangères, tandis que 83 sont déjà titulaires d'une licence dans un autre pays et que 74 proposent déjà des jeux d'argent terrestres.

Plan de la Hollande

Alors qu'on attendait une cinquantaine de demandes, ce sont dores et déjà 183 opérateurs qui ont déposé leur candidature.

Une sélection stricte

Devant ce succès, la KSA a fait savoir que toutes les entreprises ayant demandé une licence n'en obtiendraient pas une, car les exigences fixées par la loi sont assez strictes. En effet, les candidats sont soumis à des tests de fiabilité et d'intégrité. Il y a aussi des exigences financières ainsi que d'autres conditions comme la prévention de l'addiction aux jeux d'argent.

Si les opérateurs peuvent dores et déjà demander une licence, les jeux d'argent en ligne ne sont pas encore totalement légalisés dans le pays. En effet, il faut encore qu'une nouvelle loi soit finalisée. Les experts estiment ainsi que le marché sera pleinement ouvert le 1er janvier 2021.

Par Sophie Couard
Par Sophie Couard - RÉDACTRICE

Grande amatrice de jeux d'argent, je suis devenue croupière pour financer mes études. Suite à un bac économie et social, j'ai obtenu une licence en sciences économiques puis un master en philosophie avec un mémoire sur le comportement du joueur. Après avoir travaillé dans un support clientèle de casino en ligne, je suis devenue rédactrice sur FeedBACK Casino.