Roumanie
09
01.2019

Une nouvelle taxe pour les opérateurs licenciés en Roumanie

Par Sophie Couard

Le gouvernement roumain a instauré une nouvelle taxe de 2% sur le chiffre d'affaires des opérateurs à compter du 1er janvier dernier.

Alors que le Portugal envisage de faire évoluer sa fiscalité sur les jeux d'argent en ligne pour la rendre moins rude, la Roumanie vient juste de faire exactement l'inverse comme nous allons le découvrir ensemble tout de suite.

A compter du 1er janvier

Le gouvernement roumain a en effet instauré une nouvelle taxe de 2% sur le chiffre d'affaires des opérateurs à compter du 1er janvier dernier. Cette décision a été prise en fin d'année dernière et a été publiée au Journal Officiel dans le cadre d'une Ordonnance d'urgence.

Roumanie plan

Pour aider à financer les dépenses publiques

Cet impôt supplémentaire sera utilisé pour aider à financer les dépenses publiques.

Depuis l'ouverture du marché roumain des jeux d'argent en ligne, les opérateurs licenciés dans ce pays doivent déjà s'acquitter d'un impôt sur leur revenu brut de 16%. A partir du 1er janvier dernier, il va leur falloir également payer chaque mois une nouvelle taxe de 2% sur leur chiffre d'affaires. Cet impôt supplémentaire sera utilisé pour aider à financer les dépenses publiques.

Quoiqu'il arrive, cela ne devrait pas nous empêcher de nous divertir sur des casinos en ligne comme WinOui, Tropezia Palace ou encore Cheri Casino.

Par Sophie Couard
Par Sophie Couard - RÉDACTRICE

Grande amatrice de jeux d'argent, je suis devenue croupière pour financer mes études. Suite à un bac économie et social, j'ai obtenu une licence en sciences économiques puis un master en philosophie avec un mémoire sur le comportement du joueur. Après avoir travaillé dans un support clientèle de casino en ligne, je suis devenue rédactrice sur FeedBACK Casino.