Drapeau Malte
12
03.2019

La MGA annule deux licences de jeux

Par Sophie Couard
L'autorité de régulation de Malte vient d'annuler les licences de Neptune Entertainment et de Triton Gaming.

L'autorité de régulation des jeux d'argent maltaise, la fameuse MGA pour Malta Gaming Authority, vient juste d'annuler les licences de jeu de Neptune Entertainment et de Triton Gaming avec effet immédiat. Elle a également ordonné à ces deux opérateurs de cesser leur activité. Faisons donc ensemble un point sur cette news tout de suite.

Pour assurer la sécurité des joueurs

Beaucoup d'internautes se demandent peut-être à quoi sert une licence de jeu. C'est en fait un document officiel délivré par un organisme étatique nous garantissant qu'une salle virtuelle de jeux d'argent en ligne suit une certaine réglementation qui assure la sécurité des joueurs notamment. Ainsi, quand un opérateur enfreint une règle, il peut subir une sanction comme par exemple 32Red qui a été condamné à une amende de 2 million de livres sterling par la UK Gambling Commission.

Malta Gaming Authority

Neptune Entertainment et Triton Gaming

Les salles virtuelles de ces deux opérateurs n'ont donc plus légalement le droit de proposer des jeux d'argent en ligne.

Si un opérateur enchaîne les infractions, cela peut le conduire à perdre purement et simplement sa licence. Il n'a alors plus le droit légalement de proposer des jeux d'argent en ligne. C'est ce que vient d'arriver à Neptune Entertainment et Triton Gaming dont les licences viennent d'être annulées par la Malta Gaming Authority.

Bref, pour profiter d'une sécurité optimale, il est toujours très important de jouer sur un casino en ligne licencié comme par exemple WinOui, Tropezia Palace ou encore Cheri Casino.

Par Sophie Couard
Par Sophie Couard - RÉDACTRICE

Grande amatrice de jeux d'argent, je suis devenue croupière pour financer mes études. Suite à un bac économie et social, j'ai obtenu une licence en sciences économiques puis un master en philosophie avec un mémoire sur le comportement du joueur. Après avoir travaillé dans un support clientèle de casino en ligne, je suis devenue rédactrice sur FeedBACK Casino.