intelligence artificielle
12
08.2019

Comment les casinos utilisent l'intelligence artificielle pour nous pousser à dépenser toujours plus

Par Sophie Couard
L'intelligence artificielle intéresse de plus en plus les casinos terrestres et les salles virtuelles.

Cela fait maintenant longtemps que les géants du web comme Facebook, Google ou encore Microsoft utilisent l'intelligence artificielle et le Big data pour connaître au mieux leurs utilisateurs de manière à prédire leur comportements le plus précisément possible dans le but de leur vendre toujours plus de produits et de services. Aujourd'hui, ce sont les casinos terrestres et les sites de jeux d'argent en ligne qui s'intéressent de près à ces nouvelles technologies. Leur objectif est simple : nous faire miser toujours plus pour faire grossir leur chiffre d'affaires. Découvrons-en plus sur cette thématique ensemble tout de suite.

Identifier les joueurs les plus rentables

A l'heure actuelle, on trouve déjà pas mal de startups spécialisées dans ce secteur.

Citons notamment Ikasi, basée à San Francisco, qui utilise un logiciel de Machine Learning piochant dans les bases de données des casinos pour étudier leur clientèle : fréquence de visites, sommes misées et style de jeu. L'objectif est simple : identifier les plus joueurs les plus rentables pour anticiper leurs envies afin de les inciter à venir jouer ou à continuer à dépenser leur argent via notamment des campagnes marketing ultra personnalisées.

On peut également évoquer Optimove qui possède de prestigieux clients comme MGM, Caesars ou encore la salle virtuelle 888 Casino. Cette société israélienne utilise elle aussi un logiciel de Machine Learning qui analyse les bases de données clients des casinos pour segmenter les joueurs en fonction de prédictions de comportements. Cette solution de fidélisation et d'automatisation du marketing à base d'analyse prédictive permet de programmer des campagnes automatiques pour maximiser les dépenses des joueurs.

Il faut aussi parler de DataRobot notamment. Basée à Boston, cette startup se sert de l'intelligence artificielle pour prédire le comportement des joueurs dans le but de réorganiser l'emplacement des machines à sous et des jeux de table dans un casino terrestre ou encore le design et l'architecture général d'une salle virtuelle. Le but est toujours le même : parvenir à ce que les joueurs dépensent toujours plus d'argent.

L'intelligence artificielle au service des casinos

Repérer les futurs gagnants

Les nouvelles technologies ne sont pas seulement utilisées dans la recherche des perdants. En effet, certaines solutions sont conçues au contraire pour identifier les joueurs susceptibles de gagner gros. Le but est alors de les mettre en lumière, au maximum, pour que lorsqu'ils remportent beaucoup d'argent, ils soient vu par le plus de joueurs possibles. Ils servent alors de publicité vivante pour pousser les autres clients à miser d'avantage.

L'analyse des bases de données, la reconnaissance faciale et les puces RFID sont utilisés pour inciter les joueurs à miser toujours plus.

Reconnaissance faciale et puces RFID

Certains casinos en ligne ou hors ligne n'hésitent pas à aller encore plus loin pour identifier les plus gros joueurs. A Macao notamment, certains établissements se servent de logiciels de reconnaissance faciale et des jetons connectés via des puces RFID pour suivre leurs comportements et les retenir un maximum de manière à ce qu'il dépense d'avantage.

Le système Dallmeier par exemple alerte le personnel dès qu'il repère un gros joueurs. Les employés sont alors chargés d'être au petit soin pour lui et de le retenir le plus longtemps possible en lui offrant notamment un cocktail ou un repas gratuit. Cet outil peut même servir à lutter contre les fraudes. En effet, il est capable de repérer les collusions entre croupier et joueur.

Bref, l'utilisation de l'intelligence artificielle dans l'univers du casino n'en est qu'à son début mais elle semble promise à un brillant avenir.

Par Sophie Couard
Par Sophie Couard - RÉDACTRICE

Grande amatrice de jeux d'argent, je suis devenue croupière pour financer mes études. Suite à un bac économie et social, j'ai obtenu une licence en sciences économiques puis un master en philosophie avec un mémoire sur le comportement du joueur. Après avoir travaillé dans un support clientèle de casino en ligne, je suis devenue rédactrice sur FeedBACK Casino.